vendredi, 02 décembre 2016 06:26

Exit Hollande, salut l'Homme d'Etat! Featured

Written by
Published in Zoom News
Rate this item
(0 votes)

 

Beaucoup de gens, paradoxalement parmi eux des Africains, blament Francois Hollande pour le " president minable et impopulaire" qu'il a ete durant son quinquennat. La realite que ces joyeux pourfendeurs feignent de ne pas savoir, c'est qu'une democratie est plus difficile a diriger que ne l'est une dictature.

Si les Francais peuvent se prevaloir de bonnes raisons d'etre tres critiques de leur president, les Africains sont quant a eux tres mal places pour se porter en juges implaccables contre un homme qui vient de demontrer sa grandeur d'esprit, en enseignant a son peuple et au reste du monde - L'Afrique en premier - que lorsqu'on est a la tete d'une nation entiere et qu'a l'heure du bilan d'etape le resultat est pietre, au point de mettre en danger l'existence meme de ladite nation, la sagesse, l'intelligence et le common sense exigent que ce leader s'eclipse et ceder sa place.

François Hollande confirme, par sa décision, qu'il était "un président normal, qui sait s'arrêter". Au fil des ans, les Francais vont commencer à le regretter. Non seulement que sa sortie l'absout, il va rentrer dans l'histoire par son humilite.

S'il est, sur la planete Terre, un continent ou la decision de Francois Hollande doit etre le plus applaudie, c'est bel et bien l'Afrique. Le continent des Yaya Jamey ou pullulent les plus monstrueux des tyrans pour qui le pouvoir public est est un business familial qu'on doit conserver indefiniment, contre vents et marrees, meme au prix peu glorieux d'empiler les tonnes de banqueroutes sur des  montagnes de femurs humains.

En quoi l'abdication de Hollande constitue t-elle une aubaine pour les Africains de se lacher en propos satiriques contre lui? Pour la bonne lecon que son acte eminemment patriotique donne a nos propres princes omnipotents?

Ne pas saluer le courage de Hollande revient, quant a nous Africains, a aspirer a une chose et a son contraire a la fois. L'homme d'etat, Hollande, a reconnu les erreurs qui ont conduit a son echec. Il a choisi de soigner sa sortie dans le souci d'eviter des souffrances supplementaures a ses compatriotes.

Sur le continent noir ou meme les deux mandats ne suffisent plus, sur les 54 etats, seul Nelson Mandela, s'il etait encore vivant, pouvait se reclamer de la dimension de Hollande. Un sur cinquante quatre, c'est tres peu, c'est a la limite d'une honte continentale. C'est a cela qu'il faut s'attaquer. A defaut, vive la Francafrique, longue vie a l'afro-pessimisme.

Kodjo Epou
USA

Read 297 times Last modified on vendredi, 02 décembre 2016 07:47

Commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.